L’Installation Informatique du Trader

I.   Introduction

L’objectif de l’article est de vous aider à comprendre l’installation informatique d’un trader pour mieux savoir quel ordinateur choisir.

Avant d’aller plus loin, parlons de la différence entre Microsoft Windows et Apple Mac.

Les ordinateurs Mac ne sont pas (ou très peu) ajustables une fois achetés. Apple simplifie le choix des consommateurs en faisant des configurations standards et très stables, alors que Windows est beaucoup plus flexible et s’adapte à beaucoup de configurations. Mais, en étant plus flexible, Windows en devient aussi un peu plus instable.

Bien que les deux soient utilisables pour les tâches les plus classiques (internet, emails, traitement de texte, …), Apple est plus spécialisé pour le traitement et le montage vidéo pour les professionnels. Windows est plus polyvalent. Finalement, tous les programmes informatiques ne sont pas toujours disponibles en version Apple. Par exemple, les jeux vidéo sont dans l’immense majorité utilisables uniquement sur Microsoft Windows.

Pour le trading, Sierra Chart n’est pas utilisable sur MAC, sauf avec un système qui crée un environnement Microsoft Windows sur votre MAC, pour en savoir plus, Allez sur l’article et la vidéo dédiés.

À la fin de l’article, nous vous donnerons quelques caractéristiques minimales à regarder pour votre installation informatique. Mais pour l’instant, passons aux différents composants ou périphériques.

PlateformeTrading.com_Intérieur_Ordinateur

II.   La carte mère

C’est la carte électronique principale de l’ordinateur, sur laquelle vous connectez tous les périphériques.

Tous les composants de votre ordinateur doivent être compatibles avec votre carte mère. Vous y connecterez votre microprocesseur, votre RAM, vôtre/vos disque(s) dur(s), votre carte graphique, votre clavier, votre souris…

Généralement, elle est proposée avec le microprocesseur parce que les deux doivent être totalement compatibles. Si vous montez votre propre ordinateur, faîtes attention aux microprocesseurs et aux RAM acceptés et aux types de connecteurs (sur lequel vous connecterez votre alimentation, vos disques durs et vos cartes supplémentaires comme la carte graphique).

Sur la photo ci-jointe, vous verrez aussi des ventilateurs pour refroidir le PC. Ils sont aussi connectés à la carte mère. Elle gère tous les éléments électroniques de votre ordinateur.

Depuis quelques années, d’autres fonctions ont été ajoutées aux cartes mères. Par exemple, une petite carte graphique est généralement intégrée pour pouvoir connecter au moins 1 écran et gérer la configuration de la carte mère.

Ou encore, ont été intégrées les cartes réseaux et son. Pour en savoir plus, aller aux sections correspondantes ci-dessous.

III.   L’alimentation

Un point souvent négligé quand on monte son propre ordinateur est l’alimentation.

Plus vous aurez de cartes et de connexion sur votre ordinateur, plus la carte mère aura besoin de puissance. Pensez bien que tous les périphériques de votre ordinateur seront alimentés par votre carte mère… qui trouve sa puissance dans son alimentation

Il faut bien réfléchir à la puissance nécessaire en Watts. Si on fait évoluer son ordinateur, il est possible de devoir changer son alimentation, il ne faut pas hésiter à le faire pour que tout fonctionne comme voulu. Les puissances nécessaires pour les cartes sont spécifiées dans les caractéristiques techniques. On peut dire que 350 Watts est un minimum en 2023 et cela peut aller jusqu’à 700, 800 ou 1000 watts pour les ordinateurs les plus puissants avec le plus de périphériques.

Par exemple, une carte graphique pour 4 écrans consomme plus d’énergie qu’une carte pour 2 (si les écrans sont connectés et en fonctionnement, bien entendu).

Finalement, si vous voulez monter votre propre ordinateur, il faut prendre en compte la connectique de l’alimentation à la carte mère. Vérifiez bien ce point avant d’acheter.

IV.   Le microprocesseur

Le microprocesseur ou CPU ou cerveau de l’ordinateur est le composant principal qui permet de faire la connexion entres les différents composants de l’ordinateur : RAM, disque dur, carte graphique, souris, clavier…

Il en existe des milliers et il serait trop long de tous les présenter. Cependant, il faut savoir que les microprocesseurs évoluent très rapidement, tous les 2-3 ans, il y a une nouvelle génération. Deux marques dominent le marché : Intel et AMD. L’objectif de l’article n’est pas de « vendre » des microprocesseurs, nous ne comparerons donc pas les deux.

De façon générale, les caractéristiques importantes des microprocesseurs sont les suivants : le séquenceur, le registre, l’horloge, les bus informatiques et les cœurs.

Le séquenceur assure la communication entre la RAM du PC et les différents périphériques installés.

Le registre est la mémoire interne du microprocesseur pour traiter les données.

L’horloge est la fréquence à laquelle le microprocesseur traite des informations (3,2 GHz = 3,2 milliards d’informations à la seconde).

Les bus informatiques sont les routes qui permettent de transmettre l’information du microprocesseur aux périphériques de l’ordinateur.

Finalement, les cœurs permettent d’exécuter plusieurs tâches à la fois. Plus vous avez de cœurs, plus vous pouvez exécuter des tâches simultanément.

Ne vous inquiétez pas, lorsque vous choisissez un microprocesseur, ce n’est pas à la carte. Il y a une cohérence entre les différentes caractéristiques. Et les fournisseurs ont donné des noms aux modèles pour les différencier : par exemple, Intel a des i5, i7 et i9, i9 étant bien entendu les plus récents et les plus puissants. AMD a les Ryzen 5, 7 et 9.

Pour la plupart des utilisateurs d’ordinateur, il sera acheté déjà monté. Le microprocesseur sera en cohérence avec les autres périphériques. Mais si vous montez un ordinateur personnel, vous devrez vous poser la question de la cohérence entre TOUS les éléments que vous achetez. Si un composant n’est pas adapté (pas compatible ou encore pas assez puissant), tout l’ordinateur ne fonctionnera pas correctement. Si vous ne connaissez pas, faîtes-vous aider par un professionnel.

En fonctionnement, le plus important à contrôler est la température du microprocesseur. S’il chauffe trop, il peut griller. C’est pour cela qu’il y a toujours un ventilateur sur le microprocesseur pour le refroidir en continu. Pour ceux qui vont s’intéresser à l’overclocking ou le multi-threading, un bon ventilateur (ou plusieurs) sera primordial pour protéger son matériel.

En 2023, on peut dire qu’il faut acheter des microprocesseurs d’au moins 3GHz de fréquence (les autres caractéristiques seront adaptées) pour pouvoir les utiliser quelques années.

V.   La RAM

La RAM ou mémoire vive est celle qui permet de multiplier les calculs et donc les connexions entre les différents éléments de votre ordinateur.

Plus vous avez de programmes qui tournent sur votre ordinateur, plus votre microprocesseur et votre RAM seront sollicités.

De manière générale, en 2023, avoir moins de 16Go de RAM est insuffisant. 16Go est un peu limité pour une utilisation importante. 32Go est devenu le standard puisque les programmes récents utilisent de plus en plus de RAM.

Au-delà de 32Go, ce sont des configurations pour des usages spécifiques comme le gaming ou le montage vidéo.

VI.   Les disques durs

En 2023, il y a trois types de disques durs importants : SATA, SSD et NVMe.

NVMe est la nouvelle version des SSD, qui était déjà une nouvelle version du SATA. Vous l’aurez compris, les disques durs les plus rapides sont les NVMe puis les SSD et finalement les SATA. La vitesse NVMe est 3 à 15 fois plus rapides que celle des SSD mais leur prix est au minimum 50% plus élevé.

Pour l’achat d’un nouvel ordinateur, en 2023, il est évident qu’il faut investir dans un disque dur NVMe.

Pour la taille, cela dépend de ce que vous allez stocker sur votre ordinateur. Vous pouvez aussi avoir des disques durs externes ou des Clouds qui vous permettent de décharger votre ordinateur. Microsoft Windows et vos programmes utilisent quelques 50/100 Go pour fonctionner.

Donc, nous pensons que 512Go semble être un minimum en 2023. 1To pour être tranquille. Plus de 1To et vous aurez de la marge (surtout en multipliant le stockage de photos ou de vidéos).

VII.   La carte graphique et les écrans

C’est devenu un périphérique très important de l’ordinateur, surtout pour le trading ou le gaming.

Plus vous voulez connecter d’écrans, plus votre carte devra être puissante évidemment. Mais votre microprocesseur et votre RAM devront aussi être assez puissants. C’est un tout qui doit être équilibré.

La RAM est tellement importante pour l’affichage graphique que les meilleures cartes graphiques ont leur propre RAM intégrée pour décharger l’utilisation de la RAM de l’ordinateur.

La qualité de l’affichage sur les écrans influence aussi la puissance nécessaire. La qualité standard en 2023 est le Full HD, soit 1 920 × 1 080 pixels, mais de plus en plus d’écrans de qualité supérieure sont disponibles sur le marché (notamment pour le Thunderbolt, voir plus bas). Les nouvelles résolutions sont 2304 x 1440, 2400 x 1350, 2560 x 1080 ou 2560 x 1600.

Pour des configurations avec 4 écrans minimum comme pour le trading, vos cartes graphiques devront avoir un minimum de 2Mo de RAM graphique, voir 4Mo pour des écrans de très haute résolution.

Il est très rare d’avoir des cartes graphiques pour plus de 4 écrans. Ainsi, si vous voulez 6 écrans, vous devrez acheter 2 cartes graphiques. Vous aurez compris, il vous faudra avoir assez de ports de connexion sur la carte mère, assez de puissance de l’alimentation, du microprocesseur et de la RAM pour que les deux cartes graphiques soient stables.
Dans le cas de 6 à 8 écrans avec 2 cartes graphiques, nous recommandons des cartes graphiques avec au moins 4Go de RAM et 32Go de RAM pour l’ordinateur, soit 40Go minimum au total.

La taille des écrans joue aussi beaucoup sur le besoin de puissance de la carte graphique. Le standard est 24 pouces de diagonale mais 27 pouces s’imposent de plus en plus comme la nouvelle taille de référence. Et évidemment, un écran 27 pouces consomme un peu plus d’énergie et de puissance qu’un écran 24 pouces. Mais un écran a sa propre alimentation donc le principal souci est la carte graphique pour gérer une bonne résolution.

Finalement, il faut penser aux connecteurs pour vos écrans. Il y en a 3 types principaux : HDMI, DisplayPort et Thunderbolt.

Tout le monde connait le HDMI, c’est le câble pour les télévisions HD ou plus. C’est le connecteur vidéo le plus répandu sur le marché. Vous le trouverez sur presque tous les appareils électroniques avec une sortie vidéo.

Le DisplayPort est le connecteur d’Apple. Comme toujours, Apple aime bien avoir son propre standard. Il est d’ailleurs très accepté par les fabricants puisque Dell, par exemple, équipe ses écrans de ports HDMI et DisplayPort par défaut (avec les câbles qui vont avec).

Le dernier, le Thunderbolt, est moins connu mais est le plus puissant (et aussi le plus cher). Petit aparté historique, peu de personnes savent que ce standard a été développé par Apple et Intel pour optimiser le flux vidéo entre le microprocesseur et l’écran pour les ordinateurs portables, avant qu’Apple développe son propre connecteur DisplayPort et aussi ses propres microprocesseurs.

Le Thunderbolt permet de connecter, en série, 2 écrans avec un seul port USB-C (comme celui pour charger les téléphones Samsung par exemple). Mais cela demande que votre ordinateur gère l’affichage par ce port USB (c’est votre carte graphique qui devra le gérer) et aussi que vos écrans soient compatibles Thunderbolt (donc qu’un écran puisse être connecté en USB-C à l’autre). Ces écrans sont généralement 40% plus chers que ceux en HDMI ou DisplayPort classiques. C’est un budget mais c’est tellement pratique.

VII.   Les autres composants

A. La carte réseau / WiFi

Il faut distinguer les ordinateurs de bureau (ou fixe) et les ordinateurs portables. Pour les ordinateurs de bureau, le standard est le câble, pour les ordinateurs portables, le standard est le WiFi.

Depuis quelques années, pour les ordinateurs fixes, les cartes réseaux sont généralement intégrées à la carte mère et de bonnes qualités. Il faut avoir un minimum de 1Gbits de débit pour le réseau par câble. Si vous avez une connexion internet fibre optique, vous serez proche de 1Gbits de débit ascendant et descendant. Si vous avez un connexion ADSL, vous aurez de 20 à 50Mo de débit. Ainsi 1Gbits de débit pour la carte est suffisant.

Vous pourrez aussi trouver des débits de 10Gbits mais ils sont conçus pour les installations industrielles, pas pour un particulier ou une petite entreprise. Le WiFi n’est généralement pas disponible sur les cartes mères des ordinateurs de bureau.

Pour les ordinateurs portables, c’est l’inverse. Vous avez une carte réseau WiFi intégrée mais pas obligatoirement un port pour le câble réseau classique. La raison principale est la taille du connecteur câble. Il est trop gros pour les ordinateurs portables fins. Généralement (mais à vérifier), vous pouvez connecter un adaptateur Câble Réseau RJ45 et USB (A, B ou C) pour vous connecter en câble à internet.

Pour le trading, et nous avons déjà abordé ce point, il est essentiel de se connecter en câble à votre internet. La connexion est plus stable et plus puissante qu’en WiFi (sauf peut-être avec quelques routeurs WiFi très puissants et de dernière génération).

B. La carte son

Il y a encore quelques années, il fallait choisir sa carte son quand on achetait un ordinateur. Maintenant, elle est intégrée avec la carte mère la plupart du temps.

Sauf si vous voulez faire du son comme un professionnel ou que vous voulez que votre ordinateur diffuse du son dans des résolutions exceptionnelles (Dolby Surround x.1 ou autres), vous n’aurez pas de question à vous poser, sinon vous devrez acheter une carte son spéciale et les enceintes qui vont avec.

Dernier conseil que j’ai déjà rencontré dans ma vie, la plupart du temps de petites enceintes sont intégrées dans les ordinateurs (par exemple, chez Dell). Mais elles ne sont pas très puissantes (quelques Watts). Pensez à prendre des enceintes un peu plus puissantes si vous voulez un meilleur son. Pour quelques dizaines d’euros, vous aurez de bonnes enceintes. Pour les connecter à votre ordinateur, une prise jack de 3,5 ou 2,5 mm est disponible sur toutes les cartes son.

C. Le clavier et la souris

Il y a tellement de différents claviers et souris que nous ne pouvons pas tous les présenter ici.

En revanche, nous privilégions des dispositifs qui se connectent en câble à l’ordinateur, notamment pour le trading. La latence est meilleure. Dans certains modèles moyen/haut de gamme, vous pourrez choisir fil ou sans-fil, et quand vous êtes connecté par fil, vous rechargez la batterie de votre souris.

Petit conseil du site : investissez dans une souris verticale que vous tenez comme les mains des bonhommes Playmobil. Depuis 1 an que j’ai investi dans une nouvelle souris, j’ai moins de douleur dans l’épaule ou le haut du bras. Ma main est dans une position naturelle à la verticale.

Pour les claviers, les mêmes remarques s’appliquent. Mais en plus de cela, il vous faut choisir la disposition des touches qui changent suivant les pays. Pour les personnes qui ont besoin d’utiliser les accents, un clavier très polyvalent est le clavier US International. Vous pouvez réaliser presque tous les accents en 2 touches.

D. Le lecteur CD/DVD/Blu-Ray

C’est un peu dépassé mais il est possible d’ajouter un lecteur à votre ordinateur.

À vous de choisir le type de disque que vous voulez lire. Le seul conseil, si vous montez votre PC, est de faire attention au connecteur vers la carte mère et vous assurez que vous avez une baie et un port disponible pour le connecter. La baie est l’emplacement pour faire sortir le lecteur vers l’extérieur et le connecter vers l’intérieur. À l’intérieur, vous devrez connecter le câble de connexion et aussi l’alimentation du lecteur, tout se faisant directement sur la carte mère.

E. Différentes versions

1) Version Bureau (compacte, normale et grande)

Pour les versions bureaux, il y a différentes tailles de tours. Attention, les cartes que vous connectez devront être adaptées à la taille de votre tour, comme l’alimentation. Les connecteurs sont plus petits pour les tours compactes.

La taille normale est le format ATX, d’environ 40cm de hauteur pour 10cm de largeur et 35cm de profondeur. La hauteur est généralement la partie qui varie le plus. Sauf cas précis, un utilisateur classique prendra une taille normale.

2) Autres versions: portable, tablette et téléphone

Pour toutes les autres versions, tout n’est qu’une question de taille. Ce sont les mêmes composants mais conçus pour être plus petits et tout aussi performants. C’est d’ailleurs pour cela qu’un téléphone coûte très cher par rapport à un ordinateur fixe.

Pour limiter la place aux connecteurs, plus l’appareil est petit, plus le mode de connexion sans-fil est utilisé. C’est pratique mais ce n’est pas aussi stable que les connexions filaires (par câble). Pour le trading, nous privilégions toujours le câble. On ne trade pas sur des appareils sans-fil.

IX.  Quelle installation informatique pour quelle utilisation ?

Comme vous l’aurez compris, il y a tellement de configurations possibles que c’est à chacun de connaître ses besoins pour choisir ses composants/périphériques.

Cependant, en 2023 et en imaginant une utilisation pour plusieurs années, voici le minimum recommandé par le site pour avoir un ordinateur polyvalent en version Windows. Attention, nous ne prenons pas en compte les contraintes budgétaires de chacun.

        • Microprocesseur : minimum de fréquence de 3GHz
        • RAM : minimum 16Go (pour pouvoir installer et faire tourner suffisamment de programmes sans que cela ralentisse les performances de l’ordinateur). 32Go étant un bon équilibre.
        • Disque Dur : minimum 512Go de NVMe
        • Carte graphique : pour un trader, il est évident qu’il faut avoir 4 écrans. Ainsi, choisir une carte avec 4 sorties. Pour le trading, il n’y a pas besoin de beaucoup de puissance graphique (rien à voir avec du montage vidéo) donc 2Go de RAM Graphique sont suffisant.
        • Écrans : 4 écrans de 27 pouces est une bonne configuration pour un ordinateur, surtout pour le trading. Pour la résolution, Full HD est suffisant. Le Thunderbolt coûtant cher, nous ne le recommandons pas, même si c’est l’installation de François, gestionnaire du site, avec 4 écrans 27 pouces 2,5k avec une carte graphique Nvidia RTX 3070 8Gb de RAM sur un ordinateur portable Alienware X15 R1. Parfait pour avec puissance et mobilité, même si un peu cher.
        • Carte réseau : 1 Gbits de débit est le standard et est largement suffisant pour des lignes internet fibre optique
        • Pour le reste, cela dépend des besoins de chacun. N’hésitez pas à nous poser des questions en commentaire de la vidéo, nous essayerons de vous conseiller au mieux

Si vous êtes un utilisateur MAC, les caractéristiques minimales sont légèrement inférieures parce que MAC a optimisé ses configurations, comme nous vous le disions en introduction. En faisant des tests, nous savons que pour certains usages, le MAC est beaucoup plus performant avec une puissante inférieure au Windows. Avec la dernière génération de puces conçues par Apple, les performances surtout vidéo sont meilleures. Mais attention à la comptabilité de vos programmes avec MAC avant de choisir un ordinateur Apple.

Nous avons aussi un article complet consacré à l’utilisation de Microsoft Windows sur un MAC de Apple ici. Ce que nous pouvons dire est que, si vous êtes un professionnel, que vous voulez avoir un MAC comme ordinateur principal mais avec une plateforme de trading sous Microsoft Windows, vous devez absolument investir dans un VPS. Le coût de 500-600€ par an est négligeable par rapport aux avantages.

Finalement, chez PlateformeTrading.com et pour tous les traders professionnels (Windows ou MAC), nous recommandons l’usage d’un VPS. Pour en savoir plus, lisez l’article sur le sujet ici.

Si vous utilisez un VPS, la puissance nécessaire pour votre plateforme de trading sera utilisée sur le VPS, ainsi votre ordinateur personnel (de connexion au VPS) n’a pas besoin d’être aussi puissant que si la plateforme tournait dessus. Vous pouvez choisir un ordinateur personnel un peu moins puissant. Le VPS + Ordinateur Personnel est un plus cher qu’un ordinateur personnel puissant mais c’est une solution beaucoup plus stable pour votre trading.

Un VPS permet aussi de se connecter de partout dans le monde, c’est très utile si vous voyagez. Votre plateforme sera toujours stable sur votre VPS et vous pourrez trader en vous connectant de là où vous êtes (sauf s’il y a des restrictions internet dans le pays où vous êtes).

Maintenant, à vous de trouver votre configuration pour être à l’aise avec votre installation informatique et optimiser votre Trading. N’hésitez pas à nous poser des questions en commentaire ci-dessous.

Retourner au début de l’article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Typing SC PTC Pro

Pourquoi PlateformeTrading.com ?

Le site PlateformeTrading.com est la référence pour apprendre à analyser et à trader avec la plateforme professionnelle de trading Sierra Chart.

Il s'agit d'une plateforme qui donne accès à tous les principaux marchés sur lesquels opèrent les traders professionnels (fonds, banques ou institutions) : Les marchés américains (CME, CBOT et CFE) et les marchés européens (Eurex).

Le site vous permet de tout savoir pour faire vos propres analyses, avec les indicateurs que vous souhaitez (Market Profile, FootPrint, Heatmap...), et appliquer vos propres stratégies de trading avec l'outil professionnel qu'est le carnet d'ordres.

Pour votre apprentissage, vous trouverez sur le site plusieurs possibilités : des tutoriels organisés en 5 thèmes, des environnements et outils de trading professionnels et des services à distance, des webinaires et des configurations personnalisées avec un expert qui vous explique tout.

L'un des meilleurs rapports qualité/prix du marché ?

Sierra Chart est une société néo-zélandaise qui fournit une plateforme de trading permettant d'analyser et de négocier des futures, des forex, des indices, certaines actions et des options.

Les principales bourses disponibles sont les bourses européennes et américaines, comme le font 90% des traders professionnels. Depuis peu, il est également possible de négocier certaines crypto-monnaies à partir de la plateforme Bitmex.

Pour analyser et trader, la plateforme intègre les indicateurs les plus courants tels que VWAP, points de pivot, MACD, RSI, Volume Delta, Bandes de Bollinger... mais aussi ceux des professionnels : Profil de marché, Carnet d'ordres, FootPrints, Bookmap...

Tout cela pour un des meilleurs rapports qualité/prix du marché et SON POTENTIEL EST PRESQUE ILLIMITÉ !

! UTILISEZ SIERRA CHART COMME UN PRO !

PlateformeTrading.com, c'est-à-dire :

Plus de 40 tutoriels à vie et plus de 30 heures de formation
Des outils professionnels déjà prédéfinis
Des services à distance : Webinaires et configurations personnalisées
Des articles gratuits pour améliorer votre environnement informatique
Des partenaires pour vous aider à améliorer vos compétences en matière de trading
Une Newsletter sur Sierra Chart pour être au courant des mises à jour.

Le site va évoluer et de nouveaux produits seront régulièrement proposés. Consultez le site fréquemment et cherchez ce qu'il y a de mieux pour le trader professionnel.

Logo Sierra Chart